Cessez de corriger vos faiblesses (et développez davantage vos forces!)

développez vos forces

J’ai dévoré les livres Rocket Fuel de Gino Wickman et Freak Factor de David Rendall il y a près d’un an et je ne comprends pas pourquoi j’ai attendu aussi longtemps avant de vous en parler! Remédions à cette étourderie dès cette semaine!

Après tout, ces deux livres m’ont non seulement donné des outils pour mieux comprendre mes forces et faiblesses d’entrepreneur (et d’humain), mais ils m’ont également permis de saisir une évidence fondamentale de l’entrepreneuriat (mais qu’il est parfois difficile d’appliquer) : il faut s’entourer de gens meilleurs que nous.

Êtes-vous un visionnaire ou un intégrateur ?

Wickman et Randall ont étudié plusieurs compagnies à succès et ont tous deux trouvé qu’elles étaient composées de deux types de personnes aux rôles complémentaires : le visionnaire et l’intégrateur.

Le visionnaire est généralement le fondateur de l’entreprise. C’est un leader naturel ayant beaucoup d’idées, qui se projette dans l’avenir, qui est optimiste et est capable de régler les problèmes rapidement, surtout ceux demandant d’être créatif. Il est également souvent bon en vente. Par contre, il a souvent de la difficulté à se concentrer sur une même idée jusqu’à sa concrétisation, ce qui peut créer de la confusion dans son équipe — qui sera affectée par ce déficit d’attention.

Le visionnaire peut aussi créer de l’improductivité par ses interventions inopinées et ses demandes incessantes au cours de la journée de travail.

L’intégrateur est, vous l’aurez deviné, excellent dans l’exécution d’une tâche ou la concrétisation d’une idée. C’est donc un bon gestionnaire qui sait rendre les gens imputables, qui sait prioriser de façon harmonieuse tout en engageant l’équipe de direction.

Cependant, son réalisme est souvent perçu comme du pessimisme.

En effet, il est parfois perçu comme une personne négative puisqu’il a le rôle odieux de dire non aux (mauvaises) idées du visionnaire, pour le bien de l’équipe et pour assurer les acquis de l’entreprise.

Développez vos forces (et cessez de perdre du temps à corriger vos faiblesses!)

À titre d’entrepreneur, l’un de vos défis majeurs est d’apprendre à maximiser votre efficacité; or, le fait de savoir si vous êtes un visionnaire ou un intégrateur vous permettra non seulement de mettre plus d’emphase sur vos forces, mais aussi de bien vous entourer pour déléguer les tâches dans lesquelles vous êtes moins efficace, vous assurant ainsi de leur bonne exécution.

David Rendall, dans son livre Freak Factor, y va d’un conseil percutant : plutôt que de travailler à corriger vos faiblesses, ce que tout le monde vous dit de faire, pourquoi ne pas mettre l’emphase sur vos forces?

Lui qui s’était fait dire qu’il n’irait pas loin parce qu’il n’arrêtait pas de parler et n’arrêtait pas de bouger s’est trouvé une vocation de conférencier! Un emploi parfait pour lui!

Afin d’illustrer encore mieux son propos, Randall explique comment les gens souffrant d’autisme peuvent être mis à contribution dans une entreprise. Nous savons que les personnes autistes peuvent notamment éprouver de la difficulté à exprimer leurs émotions; ils préfèrent jouer seul ou se retirer dans leur monde. Nous savons aussi que certains autistes ont tendance à effectuer des mouvements répétitifs, voire à développer une dépendance excessive par rapport à des routines ou à des rituels particuliers.

Rendall soutient qu’en proposant un emploi dans le service à la clientèle à une personne autiste, on met en relief ses faiblesses; par contre, l’engager, par exemple, comme responsable du contrôle qualité de logiciels, emploi qui requiert de s’isoler et d’opérer des routines de test, nous offrira l’occasion de mettre en valeur ses forces; elle pourra ainsi mieux s’épanouir au travail.

Et vous ?

Êtes-vous un visionnaire ou un intégrateur ? Connaissez-vous vos forces et vos faiblesses ? Avez-vous un plan clair pour déléguer certaines tâches exténuantes ou dans lesquelles vous avez moins d’expertise, afin de concentrer vos efforts sur celles qui non seulement génèrent un impact maximal pour votre entreprise, mais qui vous stimulent le plus ?

Vous pouvez passer le test à savoir si vous êtes un visionnaire ou un intégrateur en suivant ce lien (en anglais). Et puis, à la suite du résultat, qu’allez-vous changer afin d’être plus efficace et de vous accomplir comme entrepreneur et être humain?

Vous appréciez cet article ? Ou pas ? Vous auriez des choses à ajouter ? S’il vous plaît laissez un commentaire plus bas. Merci !

Lire aussi : Lettre à Sophie Brochu, présidente et chef de la direction de Gaz Métro

 

0 Comments

Copyright ©2021 Tous droits réservés | Web marketing par Combustible

Log in

Forgot your details?