Misez sur la santé psychologique de vos employés et gagnez !

santé mentale entreprises

Je poursuis aujourd’hui ma série d’articles sur les rapports entre travail et santé mentale.

Au sein mon entreprise Service 2000 Électroménagers, j’ai récemment eu à gérer un problème de santé mentale au travail : un employé m’a confié être victime de harcèlement psychologique de la part d’un collègue.

J’avoue que ni moi, ni l’équipe de direction n’étions préparés à cette situation difficile.

En pleine crise, nous avons dû étudier les normes du travail, prendre des décisions, compléter le récit de l’employé avec des témoins ou des preuves et tenter de prendre des mesures afin que cette personne puisse réintégrer avec succès son poste.

Notre manque d’organisation en amont nous a coûté un temps fou et a causé une pression supplémentaire sur certains employés, qui n’avaient pas à souffrir de ce manque de notre part.

Avec le recul, il m’apparaît maintenant clair que nous aurions pu amoindrir, voire éliminer les répercussions de cet événement si nous avions identifié les rôles et responsabilités de tous et chacun, si nous avions mis en place une politique claire contre le harcèlement psychologique (ce que nous ferons rapidement) ainsi qu’une procédure d’intervention permettant rapidement d’identifier la teneur de la crise et de la résoudre efficacement et diligemment.

Négliger les ressources humaines coûte cher

Les dégradations du climat de travail menant à un problème de santé mentale surviennent pour plusieurs raisons, mais elles sont souvent amplifiées, voire carrément causées par une insouciance, une négligence ou imprudence du ou des dirigeants, ou par un manque de «contrôle» dans l’entreprise (limites de compétences des dirigeants, croissance trop agressive, etc.).

Je suis toujours étonné d’entendre, même en 2017, des entrepreneurs ou hauts dirigeants dire que comme ils doivent quotidiennement créer de la valeur, ils n’ont pas le temps de s’occuper du bonheur de leurs employés (souvent avec les sourcils haussés d’étonnement : « de leur bonheur ? »). Au Canada, des études démontrent que les pertes dues à des problèmes de santé mentale s’élèvent à plus de cinquante milliards de dollars, dont vingt milliards en productivité directe[1]! Et ce sans compter que nous pourrions répertorier des milliers d’études[2] démontrant qu’une force de travail engagée performe mieux et reste fidèle à son employeur!

Pas d’improvisation, mais un solide plan d’action!

Quand j’analyse tout ce qui me reste à faire dans mon entreprise pour améliorer le bonheur de mes employés, je suis pris d’un vertige. Le mieux, dans cette situation, est ne pas tenter de développer une stratégie globale en un seul morceau (ni une seule nuit d’insomnie!), mais d’y aller simplement, une étape à la fois, en misant d’abord sur les priorités. En ce qui me concerne, je dois rapidement fournir un environnement de travail sécuritaire au plan psychologique à mes employés.

Pour vous aider à démarrer votre propre plan, je vous invite à consulter le site  www.strategiesdesantementale.com, qui contient une multitude d’outils gratuits. Les heures perdues, l’inefficacité et l’influence néfaste des employés malheureux sur le moral de l’équipe ne sont que quelques-uns des impacts qui pourront être neutralisés avec l’aide de ces outils.

Allez-y selon les capacités d’adaptation de votre personnel : vous ne voudriez pas «brûler» votre équipe en les forçant à implanter un programme visant à protéger leur santé mentale!

Vous voulez une excellente source de motivation supplémentaire? Calculez — oui, chiffrez — les conséquences de ne pas avoir un tel plan d’action et vous constaterez rapidement que ses bénéfices seront bien plus importants que les coûts et efforts qu’il faudra mettre pour l’implanter.

Commencez par la base : l’écoute

Pour démarrer un tel processus, commencez par la base : écoutez vos employés! Commencez par mettre en place un mécanisme de rétroaction (personnellement, j’utilise Officevibe, mais d’autres solutions existent; j’y reviendrai.) et créez un comité d’amélioration continue, qui aura pour but d’identifier les dysfonctions dans votre force de travail et de résoudre en équipe, avec des représentants de chaque fonction de votre entreprise, les défi identifiés. Obtenir l’engagement des employés est facile quand vous vous assurez de les impliquer dans le processus !

Évitez l’effet « seul au sommet »

Le succès des entrepreneurs tient souvent au fait que ces derniers ont su s’entourer. Dans le cas des petites entreprises, le fait de porter autant de chapeaux rend parfois difficile de prendre du recul afin d’aller chercher la perspective nécessaire pour améliorer ses résultats. Êtes-vous entouré de gens aux compétences complémentaires aux vôtres, qui sont capables d’identifier les occasions ou menaces relatives, par exemple, aux ressources humaines?

En terminant

Imaginez que nous tous, les entrepreneurs, décidions d’améliorer le sort de nos employés et de les aider à ne pas laisser leur santé mentale se dégrader. Outre le bénéfice pour l’entreprise, outre la joie de prendre soin de son prochain, des économies colossales en santé publique seraient générées, ce qui permettrait d’assurer la disponibilité des soins à tous.

Qu’en pensez-vous ?

Vous appréciez cet article ? Ou pas ? Vous auriez des choses à ajouter ? S’il vous plaît laissez un commentaire plus bas. Merci !

Lire aussi : Travail et santé mentale : quelle est la cause de la cause ?

0 Comments

Copyright ©2021 Tous droits réservés | Web marketing par Combustible

Log in

Forgot your details?